AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RKIKOTOPOULOS ET MAMZ'ELLE RKIKATOPOULOS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
breitou

avatar


MessageSujet: RKIKOTOPOULOS ET MAMZ'ELLE RKIKATOPOULOS.   Sam 22 Mai - 16:12

Il était une fois RKIKOTOPOULOS,

Bien que son nom soit grec, Rkiko…. Est gréc quand même avec un peu de plasma goulettois et une moitié d’ADN tunisienne.

Il
vivait il y a fort longtemps dans un pays où les joutes politiques
hasardeuses étaient sujettes à des querelles sans fin par la faute de
cette Mââda. (enflure)

Tous les villageois les RKIKTOS étaient
de grands commerçants et ils commercialisaient leurs marchandises aux
villageois voisins. La ville de Rkika était connue pour sa soierie de
Chine et dinde.

Ils étaient tous installés dans les souks et
chacun d’eux rivalisait d’ingéniosité pour écouler leurs marchandises
dans une atmosphère conviviale depuis des lustres.

Arrive donc un jour ce RKIKO…..LOS richissime commerçant qui s’installe dans un des souks.

Il
ouvre un grand magasin d’étoffes, très luxueux et bien achalandé, il ne
tarde pas à se faire une bonne clientèle étrangère. Mais là, où il
excelle c’est dans les bons conseils qu’ils donnent à droite et à
gauche au point qu’il se fait une renommée. Une bonne renommée. Son
magasin est couru par toutes les cancanières qui colportent rumeurs et
méchancetés. Notre RKIKO…LOS boudina (celui qui tend l’oreille) écoute
et enregistre tout en coupant ses draps à ces vénus de l’opprobre.

Notre
homme malicieux, halbiya mascouca (une gargoulette qui laisse fuir
l’eau) commence par ses rapportages à foutre la zizanie entre les
anciens commerçants, tant et si bien qu’au bout de qqs mois, la
méfiance s’accapare de ses gentils voisins. Du coup, chacun toise
l’autre avec méfiance et adieu les échanges amicaux et les anecdotes
truculentes entre eux.
Par tants de rumeurs, le souk est déserté et voilà notre RKIKO…LOS seul à se faire chier la vie.
Avec qqs ‘amis’ qui le ménagent mais qui n’ont aucune sympathie pour lui.

Seule RKIKATOPOULAS lui voue le culte de l’argent.

Bref,
le ROI IMBU, loin de contrôler son royaume n’a que faire de ce dernier
au point qu’il se désintéresse totalement de ces administrés partis
ailleurs et livrés à leurs conneries.
Si vous voulez connaitre le vrai nom de ce pays, il suffit de me le demander gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
breitou

avatar


MessageSujet: Re: RKIKOTOPOULOS ET MAMZ'ELLE RKIKATOPOULOS.   Sam 22 Mai - 22:30

Lire est instructif.


Depuis que j’effeuille les journaux, j’en apprends des
choses.



Je tombe il y a une demi-heure sur un encadré du FIGARO, l’histoire
du jour que je lis le soir.






‘…EPOUSER UN HOMME PLUS JEUNE NUIT GRAVEMENT A LA SANTE… !’





Olalala, ca me rappelle les BASTOS, les CIGARILLOS, LES
HAVANOS, LE RESTOS DE LA FUMAS, bref tout simplement le libellé des paquets de
cigarettes. Donc si une femme d’un certain âge nique ou baise ou se fait
déchirer par son ‘fiancé’ plus jeune de 15 ans qu’elle, et bien elle risque de
mourir jeune. Oui, c’est elle qui crève et non pas lui par une quelconque crise
cardiaque ou débilité.



C’est écrit noir sur blanc. Donc si la jeune femme couguar marque
45 ans à son compteur, et que l’autre marque 25 ans soit 20 ans d’écart et bien
la concubine risque au bout de 15 ans de mourir.



Soit à 60 ans.


Alors attention mesdames, surtout les vieilles célibataires choisissais
des hommes de votre âge et pas des jeunots.



Et surtout pour celles qui portent un râtelier, adoratrices
de la sucette, qu’elles fassent bien
attention de ne pas emporter avec elle le cigare coincé entre les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
 
RKIKOTOPOULOS ET MAMZ'ELLE RKIKATOPOULOS.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mamz'elle Bleuette
» Mamz'elle Amandine vous dit bonjour
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Qu'elle est la meilleur 250 4t du marché?
» elle deteste son fils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: SKETCHS... HUMOUR...DÉLIRES... HISTOIRES DROLES...-
Sauter vers: