AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ENTENTE PARFAITE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
breitou

avatar


MessageSujet: L'ENTENTE PARFAITE.   Mer 7 Avr - 22:10

L’ENTENTE PARFAITE.
J’ai retenu quand même, suite à ma longue carrière philosophique et mes études raccourcies quelques belles phrases ‘…Objets inanimés auriez vous une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer… !’ Lamartine.

C’est lyrique et émouvant.

A partir de là, il y a une chose dont je suis sur par expérience, c’est que mes articles religieux disposés sur mes diverses étagères et dans mes vitrines s’entendent à merveille.
On y trouve statues de saints chrétiens, bouddhas, icones orthodoxes, chapelets, bibles, corans, images, huiles saintes, eau bénite de Lourdes bref toute une gamme dédiée à la grâce du Seigneur.
Et bien sur des godes à la gloire de la chatte et de la terma.

Cette confrérie religieuse s’entend à merveille et en 20 ans de fréquentation, jamais au grand jamais je n’ai eu à me plaindre. Pas une réclamation, altercations, pas une injure, pas un propos antisémite de leur part. Pas un éclat de voix à la rentrée ou à la sortie de ma boutique.
Une entente parfait et cordiale règne dans mes rayons.

Ils se tolèrent avec beaucoup d’amour, sans doute que Jésus, Mohamed ou Krishna y sont pour quelque chose. Faire régner la paix entre eux.
J’ai comme l’impression, lors de la fermeture d’entendre leur voix me dire ‘…Albert ne t’inquiète pas, pars et revient tranquille… !’
A l’ouverture c’est d’un calme absolu, olympien. Pas une statue griffée, pas une image déchirée, pas une plainte, ni une main courante déposée sur mon bureau, pas une neuvaine qui larmoie, et je loue leur esprit pour leur comportement exemplaire.
Un matin, mon frère eut la bonne idée d’apporter quelques kippas, quelques mezzouzots, deux livres de torah. Les juifs faisaient leur apparition sous les yeux des statues et du coran.

Là j’ai comme entendu quelques gémissements, des soupirs, quelques articles se mirent à bouger et je fus pris d’un frisson. Je craignais le pire. J’ai osé parlementer avec tous mes sujets immobiles mais rien à faire fcertains d’entre eux commencèrent à hausser le ton. J’étais mal à l’aise.
Mon frère à qui je rapportais les faits me dit ‘…C’est toujours comme cela lorsque des juifs rentrent dans une société mais avec le temps, ils s’habitueront… ! Ils accepteront leur présence parce que j’ai acheté pour 1500 € d’articles religieux… !’
Pour ne pas trop marquer leur présence, je l’ai ai disposé dans un coin, bien à l’écart, à l’abri de toutes violences, comme dans un ghetto, dans une vitrine cadenassée.

J’étais mal durant toute la journée, priant que mes livres de torah et autres insignes juifs fussent admis parmi cette confrérie. Sachant que les trois autres religions sont tolérantes, je noyais ma crainte dans un minuscule étang d’espoir.

Au petit matin, je découvre l’horrible. La nouvelle vitrine des articles religieux juifs fut brisée, seul les livres de torah étaient indemnes, par terre deux statues du CHRIST ensanglantées, trois images déchirées gisant au sol, une main de ST ANTOINE coupée, des médailles dédiées aux saints éparpillés sur le sol, une véritable guerre avec de nombreux blessés de part et d’autres. Un ciboire est venu coiffer la tête de STE MARTHE. On s’en est prit même à une bitte en plastic la pauvre, elle n’éjaculait plus et son membre fut suspendu au plafond.
Le doute n’était plus permis, la cause était la présence des articles juifs.
En plus, trois fatwas bien mises en évidence me promettaient une mort rapide.
Sans perdre de temps, je fus amené malgré moi à soustraire les articles juifs de la vue de tous les regards chrétiens et musulmans.

Il y eu plus de dégâts chez les juifs que chez les autres articles religieux.
Depuis, que mes articles juifs ne figurent plus dans mes vitrines la calme est revenu et avec, l’ENTENTE PARFAITE.

Moralité de l’histoire, même en articles religieux personne ne supporte le juif.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'ENTENTE PARFAITE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yoshikawa, Eiji - Musashi II : La parfaite lumière
» COMMENT NE PAS ETRE UNE MERE PARFAITE de Libby Purves
» l'homme parfait et la femme parfaite
» COMMENT NE PAS ETRE UNE FAMILLE PARFAITE de Libby Purves
» Entente, animosité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: SKETCHS... HUMOUR...DÉLIRES... HISTOIRES DROLES...-
Sauter vers: