AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AU PAYS DE L'ATLAS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
breitou

avatar


MessageSujet: AU PAYS DE L'ATLAS.   Jeu 25 Fév - 14:10

Michka………….Soufsarah……………….LA FILLE DU VILLAGE…..18 ans.



SOUFSARAH jeune. A 12 ans.

A 18 ans.

Mamili………….MABROUKA …………..La deguezza………………….68 ans.

LA DEGAZZA MABROUKA A DROITE ET LA TANTE.
FANFINA……..LA TANTE DE SOUFSARAH ……………..35 ans.



TITRITE………….AICHA……………………LA REINE DU PAYS DE L ATLAS….29 ANS.

LE REINE DU ROYAUME DE L ATLAS.

CAMUS………… KHAMOUCH………….Le seigneur de l’OASIS…………………45 ans.





SUZANNE……….SALIMA…………………L’épouse du ABDALLAH.………………22 ans.

Salima épouse du seigneur.

ABRAHAM…..ABRAHMOUSSA……..Le chef de la FANTASIA…………………45 ans.
Au centre légèrement en rose.



BREITOU……… L ETRANGER REVEUR………………………………………….25 ans.



KAMOUNAH la sœur de Soufsarah.

TRAITEUR….ALBERT HALOUE….25 RUE ZGOUGOU RABAT.




La production remercie le royaume du MAROC pour nous avoir permis de tourner ce film en BREITOUNIVISION.

Elle tient aussi à remercier les autorités locales pour toute l’aide qu’elle nous a fournie ainsi que la OUALIYA de la région de TAMARZINE MADAME TITRITE.

Elle remercie aussi les villageois de OUED-ZERZINE pour leur hospitalité ainsi que le MINISTÈRE DU TOURISME pour son aimable collaboration.

Ainsi que les habitants du Mochav MOCHE ABINOU en Galilée et son notable BRAHAM BAR SHAI.

A Suivre….


Revenir en haut Aller en bas
breitou

avatar


MessageSujet: Re: AU PAYS DE L'ATLAS.   Jeu 25 Fév - 14:41



Une production de LA BREITOU-CARLITA-MEYER.
Tous les personnages acteurs de ce scénario sont imaginaires, ainsi que la trame.


Images TITRITE.

ET GOOGLES.
Les paroles de la chanson ont été traduites par TITRITE en langue berbère.

‘….Je rêvais dans mon sommeil que la nuit se transformait en jour.
Je me voyais debout, seul, solitaire parmi les solitaires dans cette immensité aride, dans le désert de l’Atlas, trainant mes pas, vêtu d’une djellaba et d’un keffieh, sur le sable brulant.
Scrutant l’horizon qui brulait par les dars du soleil, à petit feu. Ici, la nature ne fait pas preuve de charité, elle prend le dessus sur l’humain et montre la fragilité de l’être. L’immensité réduit l’homme à sa plus petite expression, dimension.
La douleur et la souffrance ont aussi leur part dans nos fragilités, que nous soyons beaux, laids, ROIS, REINES, gens du peuple nous portons en nous, quelque part, cette misère qui fait de nous pauvres parmi les riches et riches parmi les pauvres.
Frêles créatures perdues dans sa grande solitude.

Au loin, là bas, il me semblait voir une oasis. Des palmiers, des ruines, de la verdure.
Plus au nord, des montagnes aux sommets blancs dominant majestueusement ce décor que seul l’ATLAS MAROCAIN offre.




Sans succomber à cette vue, et sans délirer, j’ai pensé à un mirage.
Comme il en existe tant et tant dans ces aridités, où les vents se disputent les sens.
J’avais tous mes sens.



Domaine de la solitude et des échos, j’entendais venir vers moi, des bruits, des rumeurs que seul le fechfech sait rapporter. Sur son dos, me parvenaient rires, chants et des danses d’un pays que j’imaginais beau et attrayant.

Étranger dans mon rêve, je marchais vers ce là bas qui semblait reculer, et mes pas sur le sable imprimais mes empreintes qui s’évanouissaient au lever de mes semelles.

Serai-je entrain de vivre une époque des MILLES ET MILLES NUITS… ?





A Suivre….






Revenir en haut Aller en bas
breitou

avatar


MessageSujet: Re: AU PAYS DE L'ATLAS.   Sam 27 Fév - 22:39

Plan II.



J’avançais donc bravant le vent et le sable à la rencontre de ce coin perdu.
Au bout de deux heures, enfin, j’arrivais sur ce que je croyais être un mirage.

Il n’en fut pas un mais bien un oasis.
Des enfants courraient vers moi. L’étranger attire toujours par son odeur, les autochtones.

Enfin, il arrive aux abords de l’oasis. Il voit venir vers lui, une jeune fille qui porte sur sa tête, un panier de dattes…

‘…Je vous ai vu venir de loin, ye sidi… ! Venez, c’est le jour de la fantasia en l’honneur de notre SEIGNEUR, KHAMOUCH. Tu viens d’où sidi… ?’
‘…Je viens du PAYS DES RÊVES… !’
‘…Ça se trouve où se pays, mon papa ne m’en a jamais parlé… ?’
‘…C’est un PAYS MERVEILLEUX, plein de couleur. Nous avons aussi notre REINE elle s’appelle IMAGINATION, c’est la seule REINE AU MONDE QUI NE MEURT JAMAIS… ! Tu t’appelles comment jeune fille…?’
‘…Soufsarah… ! Je suis là pour apprendre auprès du Seigneur, la vie des gens du village… !’
‘…Tu m’as l’air éveillée… ?’
‘…Ô des fois, je dors… ! Vous savez…. ! Viens, je vais te présenter aux gens du village… ! D’abord, il faut que tu passes PAR ZOHRA… !’
‘…Qui est MABROUKA…Jeune fille…!’
‘…MABROUKA… ? Mais c’est notre dégaza… ! Notre diseuse de bonnes aventures.Elle est juste et honnête dans ses prédilections… !’
‘…Tu veux dire, qu’elle est VOYANTE… ?’
‘…Oui, toutes les personnes qui vivent ici, la consulte, et bien sur, ils se portent bien parce qu’elle leur prédit que du bien et jamais de mal. Ils ne se font jamais de souci tant que ZOHRA leur dit la vérité… ! Allez viens, n’aie pas peur… ! Aujourd’hui c’est jour de fête comme je vous l’ai dit mais personne ne peut y assister sans passer par elle… !’
‘…Bien, alors je te suis… !’
‘…Au fait tu t’appelles comment… ? Étranger… ?’
‘…Breitou… !’
‘…Jamais entendu… !’ Mais bon puisque c est ton prénom, je l’accepte… !’
Breitou l’étranger suit la jeune fille qui elle-même le suit du regard.



LA DEGUAZZA.

A Suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AU PAYS DE L'ATLAS.   

Revenir en haut Aller en bas
 
AU PAYS DE L'ATLAS.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voitures Tintin - Ed Atlas - 2 ième édition (boitier rouge)
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» [Ciné...] Alice au Pays des... cauchemars !!!
» Livre Bob Morane - Test - Ed Atlas - Avril 2010
» joli sampler ....chez "Au pays des biscornus"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: NOUVELLES - FILMS-
Sauter vers: