AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la croix gammee et le turban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lola

avatar


MessageSujet: la croix gammee et le turban   Sam 26 Déc - 17:04

«La croix gammée et le turban- La
tentation nazie du Grand mufti».



Il s’agit d’un éclairage sur la
personnalité terrifiante
de Hadj Amin el Husseini, le Grand mufti de Jérusalem, qui fut aussi
le grand oncle de Yasser Arafat.



Ce criminel de guerre (qui fut
recherché par la
Yougoslavie) recruta 20.000 Musulmans en Bosnie-Herzégovine et Albanie
pour
les SS. Ses légions arabes participèrent au massacre de partisans
serbes,
juifs et gitans en Croatie et Hongrie (200.000 Serbes chrétiens,
40.000
tziganes et 22.000 Juifs). En 1943, il persuada Ribbentrop d'empêcher
l'envoi
de 4.000 Juifs en Palestine, djihad oblige! ; ses victimes périrent
dans les
camps
d'extermination. Projets
extermination donc réalisés.




En
novembre
1941, il rencontra aussi Hitler et remercia celui-ci pour la sympathie
qu'il
avait toujours montrée pour la cause palestinienne, et à laquelle il
avait donné clairement expression dans ses discours publics "Les
Arabes étaient les amis naturels des Allemands parce qu'ils avaient
les mêmes
ennemis que l'Allemagne, nommément […] les Juifs."


Hitler
répondit
que "l'Allemagne prenait position pour une guerre sans compromis
contre
les Juifs. Cela inclua naturellement une opposition active au foyer
national
juif en Palestine […] L'Allemagne donnerait une aide positive et
pratique aux
Arabes engagés dans la même lutte […] L'objectif de l'Allemagne est
seulement
la destruction de l'élément juif résidant dans la sphère arabe."


Par
la même
occasion, on constate que ce que disait le Grand Mufti de Jérusalem en
1943
était vrai: "les nazis sont les meilleurs amis de l'islam".De fait,
les dignitaires musulmans du Proche-Orient firent montrent d'un
enthousiasme
exceptionnel pour les nazis, avec lequel ils partageaient un
antisémitisme
dénué de toute raison. Après la guerre, nombre de dirigeants nazis se
réfugièrent en Egypte ou en Syrie.




Il
est rare que les médias français racontent les collaborations
actives entres les nationalistes arabes et le III° Reich. Notamment
celle du
dirigeant palestinien de l’époque le Mufti de Jérusalem, oncle
d’Arafat.
Revenir en haut Aller en bas
 
la croix gammee et le turban
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand Bernard-Henri Lévy libère la morale et la pensée du cinéma
» La collection d'Héliconia
» Petite croix en plomb - XVI / XVIIème
» Notre asso "point de croix et compagnie" de Lorient
» La Croix Saint Leufroy, avec OVS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: Actualités et LES ÉDITORIAUX PRESQUE VRAIS DE Mon_Germain.-
Sauter vers: