AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA SOIREE DU MARIAGE DE KHALI...REUNION AUTOUR D'UNE TABLE DANS UN HALL...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
breitou

avatar


MessageSujet: LA SOIREE DU MARIAGE DE KHALI...REUNION AUTOUR D'UNE TABLE DANS UN HALL...   Jeu 10 Déc - 20:34

LA SOIRÉE DU MARIAGE DE KAHLI.
PALABRES AUTOUR D’UNE TABLE INDIGESTE.

Après cette dernière formalité, nous reprenions, mes frères et moi le chemin inverse, sans rien échanger comme paroles. Il n’y avait plus de parole. Un grand fardeau pesait sur nos épaules.
Abattus, groggy, presque hagards dans un immense hall.

Nous tenions la rampe de peur de chavirer, de sombrer.

La seule envie que j’avais sur le moment était de me prendre le visage entre mes mains et de l’écrabouiller, de le déformer, d’en faire une pâte à modeler
, de le remplacer par un visage hideux. Inconnu.

Les marches mécaniques nous déposent sur le carrelage parmi cette foule qui se cherche une porte de départ ou d’arrivée.

‘…Si nous allions prendre un café… ?’ Ânonna mon frère cadet.
‘…Oui, pourquoi pas, fêter le départ de maman… !’ Dis-je.

Quelques pas plus loin, le snack-bar.
Une table et cinq chaises libres nous attendaient.
Chacun visa sa chaise et comme mu par un réflexe commun, chacun de nous prit ses distances.
Éloignant le siège vis-à-vis de l’autre. L’image de 5 frères séparés par une égale distance
donnait à l’étranger l’impression que nous n’étions que des touristes de passage, le chacun pour soi.

Nous qui d’habitude blaguions sur tout, nous présentions un air fade. Les jambes croisées dans l’attente d’un évènement surprenant dont nous ne connaissions pas la teneur.
Un garçon prit le temps de prendre nos commandes. Tous au café noir serré. Comme des cons.

‘…A qui la faute… ?’ Dit d’une voix provocatrice le dernier.
‘…Moi en tout cas, j’ai rempli ma mission envers elle, celui de lui envoyer chaque mois 150 €… !’

Il parlait de maman comme si elle était partie pour toujours.

‘..Tu essayes de justifier ton comportement, combien de fois l’as-tu reçue pour le SHABATH… ?’
‘………………………………….’
‘…Ta femme n’en voulait pas, je crois… ?’
‘…………………………………..’
‘..Ce n’est pas d’argent qu’elle voulait mais juste une présence humaine, celle de ses enfants, au moins une fois par moi… !’
‘…Mais j’allais la voir deux fois par semaine… ?’
‘…Oui en cachette de ta femme… !’ Rien que pour manger, dix minutes et puis essayer ta bouche et partir… ! Et lorqu'elle a chute...? Tu as mis trois jours pour la voir à l"hôpital n'est ce pas...?
‘…Je l’ai faite voyager moi… !’
‘…TOIIII....?? Oui bien sur, lorsque tu étais célibataire et que je travaillais toute la semaine et toi demi journée, mais une fois marié, l’as-tu emmenée comme moi je l’ai fais quatre ou cinq fois à Juan… ? Tout frais payés… ? En toute connaissance de cause de ma femme… ? Non… ? Alors tais- toi… !’
‘………………………………. !’
‘…Les dépannages domestiques, c’était qui… ? Les heures au téléphone c’était qui… ? Tu veux parler de quoi TOI… ? De ton escargot de femme qui lorsque maman vient chez toi, les portes claquent, là voilà devenir malade, caouat rabi, toutes les diarrhées du monde sortent de son trou du cul poilu et comme par hasard le jour où elle part, elle guéri… ? Et toi qui a mit trois mois pour lui faire visiter ta nouvelle maison… ? A la Goulette, tous les jours j’allais la voir avec mes enfants, tous les matins je lui apportais son petit déjeuner au lit, Monsieur, sans que ma femme ne me dise un mot.. .? Et sans qu'elle me mette à la porte avec mon baluchon...!Et vous… ?
‘………………………………. !’
‘…Tiens toi je ne t’oublie pas lorsque tu lui envoie le chèque, tu lui retiens la viande du mois que je paye derrière toi ?...Hein… ? 123 € 32…Cts… ! Moi au moins, je reconnais que je ne suis pas tout à fait blanc mais vous, n’essayez pas de vous blanchir la face… ! Toi qui calcule encore quel collier elle va te laisser lorsqu’elle ne sera pas là, tu peux le prendre et te le mettre au cul comme pendentif… !’

Ma voix prenait de la hauteur. Les personnes qui nous entouraient entendaient tout ce que je disais. Je voulais crier à la face du monde, dans un aéroport le dégout qui vivait en moi.
Nous étions comme des chiffonniers à se répondre, à défendre ce qui n’est pas défendable.
‘…Bon on arrête, nous avons tout le reste de notre vie pour nous morfondre… ! Imbéciles que nous sommes… !’
Nous en étions là avec nos tasses de café noir.

Lorsque soudain….

A Suivre….

Revenir en haut Aller en bas
 
LA SOIREE DU MARIAGE DE KHALI...REUNION AUTOUR D'UNE TABLE DANS UN HALL...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La soirée du mariage. LOL
» [Article] Photos de mariage: classicisme
» [challenge littéraire] Autour de la Table Ronde
» Mon mariage le 12 septembre 2015
» Organiser une soirée karaoké

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: SKETCHS... HUMOUR...DÉLIRES... HISTOIRES DROLES...-
Sauter vers: