AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA FIN DE LA SOIREE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
breitou

avatar


MessageSujet: LA FIN DE LA SOIREE.   Mar 8 Déc - 0:21


Maman continue donc sa narration.
Emportée pas son élan, elle ne tarit pas d’éloges sur cette belle soirée dont l’issue sera fort honorable . Elle a su avec ses belles paroles charmantes se faire prendre en sympathie par Monsieur l’AMBASSADEUR, le papa de la jeune et belle KAHLI. Jouant sur les deux tableaux, l’un blanc et l’autre noir, elle a navigué entre ses deux parties avec beaucoup de tact et de délicatesse.
Jouant sur les sentiments et l’émotion comme elle sait si bien le faire, elle a su conquérir le cœur de ce Monsieur affable, aimable et respectueux au delà de ce qu’elle espérait.
‘…Alors tu ne lui parle plus à Poupée… ?’
‘….Bien sur que je lui parle mais au téléphone… !’
‘…Ah donc plus de vives voix… ?’
‘…Donc je continue. Après la mésaventure des WC, et la rada( la colère) que j’ai donné à ma sœur, la soirée arrive à son terme. Cotillons, ballons, confettis et j’en ai bouffé des confettis, serpentins, sifflets etc…Un réveillon ye Ouldi. L’Ambassadeur, belic belic aliya (prenant soin de moi) m’accompagne sur la piste de danse sous le regard sa femme. De temps en temps, je lorgnais sur le papa du garçon, mech’kine hal’tou ( pauvre sa situation) il était dans les vaps, sa femme n’en pouvait plus alors que les mariés dansaient sur la piste. Khali s’est approchée de la maman du garçon pour la faire danser, tu ne vois pas qu’elle lui tourne le dos et là involontairement, sa longue traine se prend dans le talon de la ‘belle mère, la robe de Kahli se déchire et voilà qu’on voit ses dessous, fissa fissa, le papa Ambassadeur vient aider sa fille au bord des larmes et avec une grande diplomatie, il dit
‘…Ce n’est rien, juste une déchirure sans importance… !’
Regarde le jeun de mots, mon fils… ! Il prend sa fille par la main, l’emmène dans les vestiaires et dix minutes plus tard, la Kahli revient avec une nouvelle robe de mariée, lejem mercenti yesser ou’bou’é (il doit être immensément riche son père) Loucen jét le contraire ourass rabi beli él familglia mta el youd ââ’tiou triha ( Si c’était l’inverse, sur le bon D ieu, la famille juive lui aurait donné une raclée.) Jit e’ne béch en e’hni él om mta louled mchit chofta, jét Poupée catli ‘…Ye Jéjouita, okââd fi blass’tec’ (Pour rassurer la maman de la marié, je suis allée pour lui dire un gentil mot alors ma sœur vient me lancer ‘…Hypocrite, reste à ta place… !’ ) Chouf ye bébert, hassita el cel’ma cif ouehda e’li tlaou’la oujje bél jir (Je me suis sentie blessée, et ces paroles ont fait l’effet de quelqu’un qui a reçu une giclé de chaux sur la figure.. !) Je n’ai rien dit, je me suis reprise et j’ai regagnée ma place. Bref, après les agapes, nous sommes passés au buffet, gâteaux, fruits, pièces montées etc…. Jusqu’à maintenant, tu me crois ou pas, je n’arrive pas à croire à la réalité, du jamais vu dans les annales… ! Bon, je ne veux pas te tenir longtemps à cause de tes clients, finalement je me suis levée pour partir et dire bonsoir aux deux familles.
L’AMBASSADEUR vient me dire à l’oreille ‘…Madame Haye, vous allez recevoir d’ici peu une invitation pour venir défendre la cause des MEMES ISOLEES à Nairobi et ensuite plaider toujours votre cause à l’ONU.
J’étais aux anges et je me suis mise à pleurer. Ainsi je sortais de la soirée inoubliables avec une promesse enfin d’être une PERSONNALITE IMPORTANTE… !’
‘…Donc tu tiens vraiment à cette MISSION… ?’
‘…Et comment, voyager et porter la bonne parole des MAMIES ISOLEES aux MAMIES RECLUSES, repousser la solitude, prendre des engagements, créer une ONG, recevoir des DONS de partout comme LADY DIANA…MERE TERESA…MERE EMMANUELLE DE CALCUTTA, faire de MA CAUSE UNE MISSION DIVINE… ! Et générer des vocations… !’
‘…VAAAAASTE PROGRAMME A 89 ANS… !’
‘…Ce n’est pas mon âge qui compte mais la FOI ET LA VOLONTE QU’ON Y MET…ET TU SAIS QUE J’ARRIVE A SOULEVER DES MONTAGNES MOI…. !’

‘…Oui, je n’en doute pas un seul instant, surtout lorsqu’on tient une canne pour marcher…!’


Revenir en haut Aller en bas
 
LA FIN DE LA SOIREE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOIREE HALLOWEEN
» UNE SOIREE d'Anny Duperey
» BONNE SOIREE LES FILLES
» SOIREE : est une fille ou un Garçon ? GENDER REVEAL PARTY
» Soiree Forest of Vision Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: SKETCHS... HUMOUR...DÉLIRES... HISTOIRES DROLES...-
Sauter vers: