AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La guerre des acccents !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
suggest.1




MessageSujet: La guerre des acccents !   Sam 5 Déc - 13:40

La guerre des acccents !

Dans la chanson suivante ce sont deux Yiddishisants qui se rencontrent :
Galicien Hein ?
Lithuanien hein ?
Et de se moquer réciproquement de leur déplorable accent Yiddish l’un envers l’autre !

Par exemple l’un dit Pessah alors que l’autre prononce Pessèrch (Pâques)

Le Litvack apostrophe le GaliziAnNère ?........ Vous parlez comme des chats !
L’autre rétorque moi ? Je parle comme les chats ?
On va tout de suite le voir !
Essayez donc de dire ?

Ah schikssé guéschtané of Shabiss en guéschossen mit ah schiss

Une Shiksée (femme non juive mais bien tentante quand même !)

(Traduction)
Une schiksée attendait un Shabbat et chassait avec un fusil !

Un peu comme quand comme en Français on doit dire ?
Un chasseur sachant chasser chasse sans son chien.

A la fin les deux compères se mettent enfin d’accord sur le dos des Juifs Roumains en se moquant de leur accent qui roule le R

Quoi dites moi que cela n’existe pas chez les Sépharades à propos du Judéo/ Arabe ?
]http://www.youtube.com/watch_popup?v=7Qm3eFMr3Pw (klic klic)

Nostalgie de la Roumanie ! (Allez savoir pourquoi ?)

Alors que les Slaves buvaient l’antisémitisme à la mamelle de leur mère :

Les paroles

Ay, Rumania !............................................Ay Rumania
Geven a mol a land a siz un a Shayne :….Il y avait une fois un agréable (sucré) un beau (pays)
Ay, Rumania !............................................Ay Rumania
Geven a mol a land a siz un a fayne……..Il y eut une fois un pays agréable(sucré) et plaisant

Dorst du voynen is a fargenign!............. Là bas à habiter (vivre) est (était) un plaisir
Vos dayn harts nor kenstu krign!........... Que ton cœur ne pourra plus (jamais) obtenir
A mameligele!....................................... La cuisine maternelle
A pastramele!...................................... . La cuisine maternelle (pastrami)
A karnasele…………………………… La cuisine maternelle
Un a gleyzele vayn!.............................. .Et un petit verre de vin !


Ay digge digge dam - digge digge dam
Ay digge digge dam - digge digge dam.


Ay digge digge dam - digge digge dam
Ay digge digge dam - digge digge dam.


La performance se situe dans la rapidité de la prononciation les deux compères étant ivres de vin Roumain:


Suggest.1
Revenir en haut Aller en bas
lola

avatar


MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Jeu 10 Déc - 17:19

suggest.1 a écrit:
La guerre des acccents !

Dans la chanson suivante ce sont deux Yiddishisants qui se rencontrent :
Galicien Hein ?
Lithuanien hein ?
Et de se moquer réciproquement de leur déplorable accent Yiddish l’un envers l’autre !

Par exemple l’un dit Pessah alors que l’autre prononce Pessèrch (Pâques)

Le Litvack apostrophe le GaliziAnNère ?........ Vous parlez comme des chats !
L’autre rétorque moi ? Je parle comme les chats ?
On va tout de suite le voir !
Essayez donc de dire ?

Ah schikssé guéschtané of Shabiss en guéschossen mit ah schiss

Une Shiksée (femme non juive mais bien tentante quand même !)

(Traduction)
Une schiksée attendait un Shabbat et chassait avec un fusil !

Un peu comme quand comme en Français on doit dire ?
Un chasseur sachant chasser chasse sans son chien.

A la fin les deux compères se mettent enfin d’accord sur le dos des Juifs Roumains en se moquant de leur accent qui roule le R

Quoi dites moi que cela n’existe pas chez les Sépharades à propos du Judéo/ Arabe ?
]http://www.youtube.com/watch_popup?v=7Qm3eFMr3Pw (klic klic)

Nostalgie de la Roumanie ! (Allez savoir pourquoi ?)

Alors que les Slaves buvaient l’antisémitisme à la mamelle de leur mère :

Les paroles

Ay, Rumania !............................................Ay Rumania
Geven a mol a land a siz un a Shayne :….Il y avait une fois un agréable (sucré) un beau (pays)
Ay, Rumania !............................................Ay Rumania
Geven a mol a land a siz un a fayne……..Il y eut une fois un pays agréable(sucré) et plaisant

Dorst du voynen is a fargenign!............. Là bas à habiter (vivre) est (était) un plaisir
Vos dayn harts nor kenstu krign!........... Que ton cœur ne pourra plus (jamais) obtenir
A mameligele!....................................... La cuisine maternelle
A pastramele!...................................... . La cuisine maternelle (pastrami)
A karnasele…………………………… La cuisine maternelle
Un a gleyzele vayn!.............................. .Et un petit verre de vin !


Ay digge digge dam - digge digge dam
Ay digge digge dam - digge digge dam.


Ay digge digge dam - digge digge dam
Ay digge digge dam - digge digge dam.


La performance se situe dans la rapidité de la prononciation les deux compères étant ivres de vin Roumain:


Suggest.1
merci Michele tres savoureux ,un plaisir cela me rapelle mon pere Zal
Revenir en haut Aller en bas
suggest.1




MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Jeu 10 Déc - 17:51

merci Michele tres savoureux ,un plaisir cela me rapelle mon pere Zal
________________________________________________________________



..............................................Hello la belle............ !!!!!!!!!!

First je ne m’appelle pas Michele mais suggest.1
Et puis tu n’as pas répondu à la chanson précédente ou je demandais ??
http://letheatredebreitou.humourforum.net/chansons-f2/mechouga-t208.htm (klic klic)

Tzu Bin Ich Mishuger?"

Voir la réponse de breitou


Suggest.1
Revenir en haut Aller en bas
lola

avatar


MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Ven 11 Déc - 10:36

hello reponse a sugges 1
ah mameloushen est le francais je ne fais pas de difference entre yiddish
lithuanien et galicien
cela ne m'a jamais derange
mes parents peut etre
mais comme dis si bien Breitou se sont les gens qui sont fous!(Meshigey)
et le monde avec
le pastrama reste du pastrama!
Revenir en haut Aller en bas
lola

avatar


MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Ven 11 Déc - 12:56

SHNEI ZEISSIM ("Deux oliviers")
Il n’y a pas que les lectures bibliques qui donnaient lieu à ce genre de jeux de mots : les poèmes liturgiques de circonstance étaient d’autant mieux connus qu’ils étaient fredonnés ou chantés sur des airs populaires que tout le monde connaissait.

Ainsi, un piyouth (poème liturgique additionnel) de Shabath Hanouka contient-il les mots "Shnei Zeissim". La consonance du shnei ("deux") hébreu fait irrésistiblement penser au Shnei alsacien ( = Schnee allemand) qui désigne la neige. Aussi, ce texte annonce-t-il souvent les premières neiges. Et si la première neige est déjà tombée, c’est elle qui annonce la proximité de Hanouka.
L’essentiel est de toujours savoir que le climat se conforme aux indications que l’on trouve dans les livres de prières.
Revenir en haut Aller en bas
lola

avatar


MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Ven 11 Déc - 13:04

BERCEUSES





(Je n’aurais sans doute pas osé la faire figurer ici, si je n’en avais retrouvé le texte dans les Traditions Populaires Alsaciennes de Honel Meiss.)
Schlof, Bobele schlof,
Dein Pappe het die Schof
Dein Mamme het die Lämerlich
Schlof, Bobele schlof.BERCEUSES




(Je n’aurais sans doute pas osé la faire figurer ici, si je n’en avais retrouvé le texte dans les Traditions Populaires Alsaciennes de Honel Meiss.)
Schlof, Bobele schlof,
Dein Pappe het die Schof
Dein Mamme het die Lämerlich
Schlof, Bobele schlof.
Dors, mon petit bébé, dors
Ton papa garde les moutons,
Ta maman garde les petits agneaux
Dors, petit bébé, dors.

BOBELE = “petit bébé”, “petite poupée”. (La terminaison "...le" – comme la terminaison "...lein" en allemand – traduit un diminutif, souvent affectueux. Exemples : "Kâtzele" = " petit chat" (Katz = chat) ; "Missele = "petite souris" (Maus = souris).

Autre berceuse :
Aïa Bobala, was rappelt im Strau :
S’ Kätzele ech gepeïert, S’ Maïssela ech frau.
Ecoute, mon bébé chéri, ce qui fait du bruit dans la paille :
Le petit chat est mort, la petite souris est contente.

Encore une :
Ich well der eps ertzäle
Von der alte Beïle :
Wenn se kä Grumpere hett,
Kenn se käne schäle.
Je veux te raconter quelque chose
De la vieille Bella :
Si elle n’a pas de pommes de terre,
Elle ne peut pas en éplucher.

Sans doute les textes de ces berceuses ont-ils contribué à former l’esprit des petits enfants juifs au bon sens simple et naturel qui contribue à leur charme.

Ce bon sens se retrouve dans de nombreux dictons populaires qui n’ont souvent rien de spécifiquement juif, sinon un mot en judéo-alsacien ou en hébreu :

S'Butter-Brot fallt emmer ouf's Ponem.
" La tartine tombe toujours sur le côté beurré" :
Quand la malchance vous poursuit, tout concourt à votre perte

Ou encore :
Die Katz fallt emmer ouf d'Fiss.
"Le chat tombe toujours sur ses pattes"
Il y a des mentalités que, malgré tous les efforts, on ne change jamais complètement. : " Chassez le naturel il revient au galop".

De quelqu’un dont on ne comprend pas (ou de qui on n’admet pas) qu’il se comporte comme un gosse ou qu’il tienne des propos infantiles, on dira :
S’ess yo kebobela meï. "Ce n’est pourtant plus un bébé !"
Revenir en haut Aller en bas
lola

avatar


MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Ven 11 Déc - 13:10

Indépendamment de l'usage qui en est fait dans la gastronomie traditionnelle de Hanouka (voir "Coutumes de Hanouka"),

"D'Gäns kenne ach lewe wen si net g'schecht sen" . "Les oies peuvent vivre aussi quand elles ne sont pas saignées." (Schächten = procéder à l'abattage rituel). Ce qui semble signifier que l'intervention d'un tiers est parfois importune ; il est souvent préférable de ne pas se mêler d'une affaire qui marche bien sans que des personnes étrangères s'en mêlent.

SCHMUSS (Schmussen = "bavarder").
L'alsacien connaît des bavardages dont le contenu est tout à fait vain. Ce sont des "Schmuss Bariendis" (déformation du français "pour ne rien dire").
En général, cette expression est immédiatement complétée et illustrée par la formule : "Di Gäns gehn barfiss" "les oies marchent nu-pieds", ce qui accentue le caractère dérisoire du propos.

HUHN (= "poule", comme en allemand ; pluriel : HÜNER
Si les poules font partie des habitués de la basse-cour, elles sont aussi entrées dans le dialecte judéo-alsacien, notamment à travers deux dictons assez typiques :

"Meï Schochtem wi Hiner" (Schochtem étant le pluriel de Scho'heth = spécialiste de 'abattage rituel) : "Plus de sacrificateurs que de poules à sacrifier".
Cette locution s'applique aux cas où il y a plus de préposés à un service que d'usagers.

L'autre dicton donne une image savoureuse de celui qui n'a pas de métier ou qui n'a pas d'occupation sérieuse : cela lui confère la fonction de "Er düt de Hiner di wedel Ofbende" - "Retrousser la queue des poules pour y faire un noeud".

On connaissait en Alsace des gens anxieux qui s'empoisonnaient l'existence avec la crainte continuelle d'ennuis imprévisibles. On disait d'eux qu'ils se faisaient "Dayyess for Oungelegti Eir" (voir l'article Dayyess) - "des soucis pour des oeufs qui ne sont pas encore pondus".

Et pour dire de quelquun qu'on ne le connaissait ni d'Eve ni d'Adam, on pouvait dire : "Ich kenn seini Hühner un seini Gänz nit" - "Je ne connais ni ses poules ni ses oies, je ne sais rien de lui".
encore un accent
Revenir en haut Aller en bas
suggest.1




MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Ven 11 Déc - 16:00

a

hello reponse a sugges 1
ah mameloushen est le francais je ne fais pas de difference entre yiddish
lithuanien et galicien
cela ne m'a jamais derange
mes parents peut etre
mais comme dis si bien Breitou se sont les gens qui sont fous!(Meshigey)
et le monde avec
le pastrama reste du pastrama!

________________________________________________

Oui ! Oui ! Tu as bien raison !
A chacun sa goulette !
La Mamélouschen sera et restera toujours la langue maternelle ;
Qu’il y ait différents accents dans le yiddish il faut le prendre comme un signe de richesse supplémentaire :
Il n’y a là rien de gênant ! Cela ne gêne personne !
Et puis sans quoi il n’y aurait pas eu cette vidéo :
Et nous ne pourrions pas avoir l’occasion d’en discuter :

Est-ce que les Français se plaignent des délicieux accents marseillais ou Nortio ?
Est-ce que les Italiens se plaignent des savoureux accents Napolitain ou Romain ?

Il faut se rendre à l’évidence,
Le yiddish était traversé par deux courants principaux agrémenté d’une multitude d’accent locaux :
http://img34.imageshack.us/img34/807/carteyiddishparl.jpg (klic klic)

Pour ce qui est des berceuses se reporter au lien suivant,
Les mères grands qui s'y rendraont apprécieront pour leurs petits enfants à endormir
http://letheatredebreitou.humourforum.net/chansons-f2/les-berceuses-de-lola-t272.htm#2127 (klic klic)


suggest.1
Revenir en haut Aller en bas
lola

avatar


MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Ven 11 Déc - 19:18

la petite histoire est que nous avons tous des accents quand nous parlons l
l'ivrit ,le francais ,les americains, les russes ect ect ect...
tous les immigrants ont un accent quand ils parlent la langue du pays ou ils vivent
un jour un israelien me fait la remarque ,on entent tout de suite que tu es francaise quand tu parles
je lui repondis mais toi aussi tu as un accent ,l'accent israelien!
Hag sameah
Revenir en haut Aller en bas
suggest.1




MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Ven 11 Déc - 19:57

a

je lui repondis mais toi aussi tu as un accent ,l'accent israelien!

_______________________________________________________

…………………………. et les Z'autres !

Je m’évertue à vous l’affirmer depuis si longtemps !
Je ne cesserai cependant jamais de vous le dire :
Je ne m’arrêterai pas de vous le répéter
Mettez vous au Yiddish aussi vite que vous le pourrez :
Abandonnez toutes études de l’anglais de l’Espagnol ou de toutes autres langues profanes :
Ludwik Lejzer Zamenhof, l’inventeur de l’Espéranto est allé chercher bien loin, si loin,
Chercher ce qu’il avait sous la main puisqu’il parlait parfaitement bien lui le… Yiddish
Mais pourquoi faire simple quand on peut faire….. Compliqué ?
Le Yiddish est parlé dans le monde entier, utilisant des mots de toutes ces nations que traversèrent les Juifs :
Hébreux, Allemand, Arabe, Araméen, Russe, Espagnol ; Et j’en oublie :
Encore un autre énorme avantage ??
Il se lit et se comprend aussi bien en translitéré latin qu’avec les lettres de l’alphabet Hébraïque
Hier encore ! J’ai découvert que le mot ‘Judo’ venait de Juda :
Juda Maccabi ayant inventé une forme de lutte qui donna son nom au Judo.
Ainsi c’est souvent donc ! Que nous parlons le Yiddish sans le savoir :
Nous sommes tous des Monsieur Jourdain au niveau du Yiddish
Le Yiddish ?
C’est l’Espéranto de demain :

Suggest.1
Revenir en haut Aller en bas
lola

avatar


MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Dim 13 Déc - 10:33

l'Archipel D'Erik Orsenna

Qu’est-ce que le « goût » de la grammaire ? Qu’est-ce
qui fait qu’une langue chante, qu’un mot se transforme, qu’une
lettre
se module ?
Ce sont les accents.
Papillons graciles, ils se posent au gré des phrases pour en
modifier
le sens. Mais les accents différencient aussi les mots des
manières
de parler : l’accent circonflexe n’a rien à voir avec l’accent
breton !
Les accents sont les défenseurs de la diversité. S’il n’y
a plus d’accents, la fadeur gagne.
Naturellement, ils s’entendent à merveille avec les épices
: sans elles, plus de goût ; mais si leur dosage n’est pas
précis,
alors tout devient semblable, uniforme.
Les épices et les accents sont de même nature : ils fabriquent
du sel de la vie.

J’ai voulu ce livre comme une déclaration de guerre à la
fadeur.
Comme un hymne à la diversité et à la gourmandise.
La grammaire, comme l’amour ou la cuisine, a besoin
d’accents.
Qui rêverait d’un amour fade, sans épices, non accentué ?


Extrait…
«
Depuis quelque temps, les accents grognaient. Ils se
sentaient
mal aimés, dédaignés, méprisés. À l’école,
les enfants ne les utilisaient presque plus. Les
professeurs ne
comptaient plus de fautes quand, dans les copies, ils
étaient
oubliés. Chaque fois que j’en croisais un dans la rue, un
aigu, un grave, un circonflexe, il me menaçait.
– Notre patience a des limites, grondait-il. Un jour, nous
ferons
la grève. Attention, notre nature n’est pas si douce qu’il
y paraît. Nous pouvons causer de grands désordres.
Je ne les prenais pas au sérieux. Je me moquais :
– Une grève, allons donc ! Et qui ça dérangerait,
une grève des accents ?
Je sentais bien monter leur colère. Je ne croyais pas
qu’ils
préparaient quelque chose.
J’en suis certain, quand j’y pense, c’est l’affaire des
ordinateurs
qui a tout déclenché. Le fournisseur s’est trompé.
Il a livré au collège des ordinateurs de langue anglaise
: aucun accent sur le clavier.
Nos amis se sont rués chez moi. J’ai eu le tort, le très
grand tort de me moquer d’eux. J’ai eu le tort, le très
grand tort de leur dire qu’il valait mieux des ordinateurs
sans
accents que pas d’ordinateur.
Ils m’ont fait la leçon et puis ils m’ont insultés.
– Chaque langue a sa logique. Libre à l’anglaise et à
l’américaine
de vivre sans accents. Mais vous nous avez trahis.
Dorénavant,
c’est la guerre. »
Revenir en haut Aller en bas
suggest.1




MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Lun 14 Déc - 16:31

a

Qu’est-ce que le « goût » de la grammaire ? Qu’est-ce
qui fait qu’une langue chante, qu’un mot se transforme, qu’une
lettre
se module ?
Ce sont les accents

_____________________________________________________________________________________________




Houlala la !!!!lola!!!
Je crains que tu ne t’engages là dans ce qu’on nomme un contresens :
C’est l’étape avant le hors sujet :
Quand j’évoquais la guerre des accents il s’agissait des accents régionaux ou géographiques qui viennent animer une langue :
Ce qui est, était le cas du yiddish :

Ne dit-on pas deux Juifs trois opinions ?
Et bien je suis tenté d’ajouter Pour paraphraser ?
Deux Juifs trois accents :
Donc je précise :

Le sujet c’était la guerre des accents et non pas la guerre des ponctuations :
Surtout ne pas le prendre comme un reproche !

Mais comme il est de bon ton
De ne pas confondre vitesse et précipitation
Il est de bon ton de ne pas confondre accentuation avec ponctuation !

ACCENTS
PRONONC. Manière particulière de placer l'accent, et p. ext., ensemble des traits de prononciation qui s'écartent de la prononciation considérée comme normale et révèlent l'appartenance d'une personne à un pays, une province, un milieu. Déterminés

PONCTUATION, subst. fém.
I. A.
GRAMM., LING.
1. Ensemble des signes graphiques non alphabétiques utilisés dans un texte pour noter les rapports syntaxiques entre les divers éléments de la phrase ou de la proposition, les rapports avec le sens, les idées du texte, les variations d'ordre affectif (intonation, rythme, mélodie de la phrase).


Enfin puisque nous parlon 'poctuation?
Je souhaite donc introduire ici une Ode :
Je l’avais composée en son temps ?
Pour un modérateur immodéré:
En fait ? Un homme de peu de modération :
Celui-ci s’il rode par ici ?
Ne manquera pas de se reconnaitre !
Il faut dire qu’a force de modérer, réprimer ?
Il s’est retrouvé tout seul sur son site :

ODE au point d’exclamation !!!!!!!!!

Qui marque la fin des phrases ?... Le point .

Moi je lui préfère le point d’exclamation !

Qui marque l’interrogation ? Le point d’interrogation ??

Moi je lui préfère le point d’exclamation!!

Qui unit les propositions ; le point virgule ;si différent des deux points :

Moi je lui préfère le point d’exclamation !!!!

Qui marque l’incertitude…..l’hésitation….le point de suspensionLe point
de….

Moi, je lui préfère le point d’exclamation !!!!!

Qui annonce une énumération :une conclusion : les deux points ::::::

Mois je leurs préfère le point d’exclamation !!!!!!

Le point d’exclamation qui exprime :
La joie ! L’amour !! La crainte!!! L’émerveillement !!!!
L’ordre !!!!!L’injure !!!!!!La prière !!!!!!! Le cri !!!!!!!
Et aussi la…… Colère !!!!!!!!

Il a une valeur affective que ne possède aucun autre signe le
‘’Point d’Exclamation’’ !!!!!!!!
N’en déplaise à tous les ‘Scrogneugneux’
Ceux qui n’utilisent jamais aucun signe de ponctuations et notamment pas le point d’exclamation!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ceux ci n’ont l’usage d’aucune ponctuation !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Puisqu’on ne les entend jamais ces ‘Scrogneugneux’ !!!
Si ce n’est pour se plaindre de l’utilisation des points D’exclamation


Suggest1
Revenir en haut Aller en bas
lola

avatar


MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   Lun 14 Déc - 19:17

eh bien un point c'est tout!.............
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La guerre des acccents !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre des acccents !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: CHANSONS-
Sauter vers: