AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MON GRAIN DE FANTAISIE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
breitou

avatar


MessageSujet: MON GRAIN DE FANTAISIE.   Dim 22 Nov - 18:57

Mon grain de fantaisie.

J’étais un écolier bien distrait à 10 ans.

Je délaissais calculs et dictées pendant mes cours pour m’appliquer par contre à griffonner sur une feuille de dessin, maculée de taches d’huile de marque Canson posée sur mon pupitre
en bois à la surface balafrée, un décor de campagne ; une montagne, le Bou-Korkine, un petit garçon debout sous des arbres légèrement touffus et enfin au loin une rivière qui coulait.

Je l’imaginais gazouiller en harmonie avec une volée d’oiseaux.


Parfois alors, assis, jouant du pipo sur un rocher,les vagues de ma plage venant lécher mes pensées au son de ma douce musique.

Ou alors dominant mon paysage sur la colline de Carthage, je regardais au loin, cette lettre M bien bleue se détacher sur l’horizon. Son sommet.

Aucun bruit étranger ne venait perturber ce havre de paix naturel.

Tout était bleu.
Tout était clair dans mes jeunes pensées.
Tout était…Tout était…Tout était …Parfait.
Le soleil brillait du moins je le croyais lorsque…

Soudain…( Fej’ya), la voix sans appel de mon maître vient fouetter l’air de ma campagne.

Je sursautais.

‘…Monsieur Albert… ! Vous baillez aux corneilles… !’

Une voix qui m’arrachait brutalement de mon beau paysage pour venir réveiller mon apathie avachie sur mon accoudoir.

Je levais la tête pour la toiser, cette voix sordide, caverneuse sortie des décombres.

Bien navré et craintif.
Je pensais lui répondre sur le champ…

‘…Je suis dans ma campagne.. !…Monsieur… !’

Prévoyant une riposte maladroite de sa part, j’optais pour un mutisme honorable de circonstance qu’à une confrontation hasardeuse et mesquine dont j’entrevoyais l’issue fort désastreuse.

Je me renfrognais.

Bien heureux qu’il ne m’interrogea point sur une quelconque question délictueuse, je restais immobile, réfléchissant au mot Corneille.

J’admis cependant effectivement bailler mais de là aux corneilles…. ! Quand même… !
Crottes rassis de souris… !’

‘Ces corneilles’ me chiffonnaient.

Ces mots savants, pour mon age sonnèrent comme une cloche dans ma petite cervelle creuse et ignorante.

Je compris plus tard, vers mes 17 ans, de quoi il voulait parler puisque je découvris le CID.

Ce flottement passe, je levais la tête, l’air navré et la gorge sèche.
Il rajouta une autre moitié d’estocade avec..

‘….Vous n’aviez rien à dire… ??’

Je sentais mes larmes d’intelligence couler sur mes joues roses.
Elles se transformèrent en grêlons de glace figés, genre boutons de variole, sur ma pelure de chaire, lorsqu’il continua l’autre moitié de son estocade.

‘….Je ne vois pas quel avenir vous auriez plus tard… !’

Le voilà transformé, mon instituteur de français, en mage, en si peu de temps.
Mon avenir dépendait des corneilles. Cela, fichtre, je l’ignorais…!

Un grain de sueur perla sur mon front plissé.
J’attendais dans ce labyrinthe de mes pensées nouées, une étincelle qui aurait pris la forme d’une issue de secours.

Mais en vain, j’admis, que si les corneilles baillaient- pourquoi mettre en doute le savoir de mon instructeur, il a dû passer par là autrefois pour connaître ce bâillement aux Corneilles-
C’est qu’elles devaient s’ennuyer fermes et que peut être je leur ressem……BlâtE.
A cet instant fatidique.

Soudain, le miracle se produisit.
J’y crois depuis mon plus jeune âge aux miracles.

La providence s’en mêla en prenant la forme d’une sonnerie de récréation.
Me délivrant d’une situation critique dont l’issue m’échappait.
Il me toisa de son œil dur pensant sans doute que j’avais de la chance. Et que lui n’en avait pas.

Je laissais tomber à regret mon dessin, ma campagne et ma rivière qui s’en retourna à sa source.


FIN.
Revenir en haut Aller en bas
 
MON GRAIN DE FANTAISIE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le grain de la bruyère; petit cours en accéléré
» Grain du à la luminositée
» Grain de Café Vert chez Grainedecafe.com
» Comparatif Coût Nespresso Vs café en grain
» Grain de beaute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: LA GOULETTE - TUNIS - MAROC - ISRAEL - SOUVENIRS SOUVENIRS-
Sauter vers: