AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 EN PARLANT DU BONHEUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
breitou

avatar


MessageSujet: EN PARLANT DU BONHEUR   Mar 17 Nov - 14:55

Déjà, jeune papa, je gâtais mes enfants.
Quoi de plus normal.
Lorsqu’elles ont grandi, j’ai eu de la chance, elles n’étaient pas exigeantes.
Elles demandaient souvent la permission pour avoir ceci ou cela.
Et bien sur, nous répondions par l’affirmative.

Pour mes petites enfants, c’est pareil. Bien que leur maman s’interdisent qu’on les gâte trop, pour ne pas à avoir à subir plus tard leurs caprices, nous passons outre.
Lorsque Sharon, évoque l’envie d’avoir sa télé BARBIE, sa maman me propose de la lui offrir le jour de son anniversaire. Soit dans deux moi.

Je n’ai pas attendu et deux heures plus tard, la télé rose était entre ses mains.
Je veux payer leur présence, payer ce bonheur, payer ce qui sort de leur bouche.

Payer de les voir dessiner chez moi, payer lorsqu’ils me demandent des coloriages, des sujets qu’ils connaissent bien, payer autant que je peux payer. Sans réchigner.
Lorsque je les vois coucher sur leur ventre et manier Cendrillon et autres votre VROUMS VROUMS, mon D ieu quel plaisir. Les vois se chamailler, pour un stabilos, pour un feutre qui a séché, mon D ieu quelle rigolade. Voir ma TITA se balader avec son dessin, des ratures mais où vais-je trouver cela si ce n’est pas en leur compagnie.
Et depuis, un certain temps Mam’zelle Scharon me demande de lui imprimer des feuilles quadrillées.

Elle veut s’initier à l’écriture. Une fois les feuilles entre les mains, elle va adossée sa tête sur l’epaule de ma femme ‘….Mamie, je vais faire les lettres de l’alphabet… !’ Ma femme abandonne sa cuisine pour l’aider dans sa démarche. Alors, elle commence à s’appliquer et lorsque ma femme lui dit
‘…Mais non Sharon, tu vois le A il faut bien qu’il soit entre les lignes et pas dépasser… !’

Alors l’autre recommence. ‘…Bon passons au M… !’ Les jambes du M vont déborder jusqu’à la ligne d’en dessous, le I flirte avec le A, le R a une queue trop longue et lorsque ma femme lui dit ‘…Mais non Sharon, ce n’est pas un L ca, c’est n’ importe quoi… !’ L’autre lui répond…
‘…Tu es comme Papi, une nulle… !’

Là sa maman s’énerve et puis finie la partie d’écriture.

Léna a horreur qu’on lui marche sur son dessin. Alors tout le monde évite de marcher dessus.
L’autre le fiston, son petit cousin, sachant cela, écrase la feuille et là KHLAT.
Tita fond en larmes et lui dit ‘…Tu l’as fait exprès… !’
Revenir en haut Aller en bas
MONROE

avatar


MessageSujet: Re: EN PARLANT DU BONHEUR   Mar 17 Nov - 19:14

Oui MR breitou,je suis d accord avec vous,nous grands parents obliges de les gater,

nos petits enfants,faut pas l oublier , ils sont notre heritage.
Revenir en haut Aller en bas
 
EN PARLANT DU BONHEUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oiseau bleu du bonheur
» Marvin Gaye l'impossible quête du bonheur (*)
» [Périodique] Mon Bonheur
» The Paradise, "Au bonheur des dames" adapté par la BBC
» Nouvelle : Le bonheur est dans l'après

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: SKETCHS... HUMOUR...DÉLIRES... HISTOIRES DROLES...-
Sauter vers: