AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ANE ET L INTRUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
breitou

avatar


MessageSujet: L'ANE ET L INTRUS   Mar 29 Juil - 10:33

L'Ane et l'intrus.



‘...Poussez-vous... ! ‘ Hurla-t’il
A la foule jouissante massée sur la place
D’un jour de marché anodin, la race
Bovine était à l’honneur et les gueux
Pesaient et soupesaient d’un regard laiteux
La fine fleur animale encrottée mais harassée.

Ils étaient venus des quatre coins de France
Vendre bétail, volailles et marées bien en avance.
Si tôt le matin avant que soleil se lève,
La foule sur ses pieds crottés mal lavés,
Auscultait la scène d’un âne battu
Par son maitre barbu et mal vêtu.

On ouvrit un passage à l’intrus
Qui se faisant, stoppa net les coups.
‘...Qu’a-t-il fait pour en mériter autant... ?
Demande le jeune intrus sans nom.

‘...Il mérite son sort étranger... !’ Cria le vil.
‘...Le sort d’un âne mérite t’il châtiment aussi cruel...
Lui que l’on sait rendre moult services....?’

L’étranger s’avança, défiant regards et quolibets.
‘...Je vous l’achète sur le champ au prix de sa souffrance... !’

Le maitre âne ne comprit traitre mot.

‘...On ne vend pas un animal selon sa souffrance...’ Dit’’il à l’étranger
Et ‘...Comment allez vous en déterminer le prix... !’
‘...Il me le dira... !’ L’intrus s’avança vers l’âne et pencha son oreille
Vers la bouche de l’animal. Ô miracle l’âne blessé, à son oreille parla
Devant la foule médusée qui vit en l’intrus,




Vivi diavolo savant




‘...Que vous a-t-il dit... ?’ Dit l’assemblée de mouflons intriguée.
‘ ..Que son maitre est ingrat, point reconnaissant... !’
‘...ÔÔÔÔÔÔ.... ! Chuchota la plèbe abasourdie, debout sur la place du marché.
‘...Qu’il lui rendit maints services gracieux et même donné une belle lignée... !’
‘...ÔÔÔÔÔÔ.... ! Cria la foule d’abrutie, offusquée par tant d’ingratitude.
‘...Il était descendant de princes d’Anes à la cour de notre bon roi Albert le Grand... !’
‘...ÔÔÔÔÔÔÔÔÔ.... !’
‘...Ce ne sont pas vos Ö qui le libéreront des griffes de cet homme... !
Cet âne était aussi célèbre que notre Breitou, le fou du roi... !
Je demande à le récupérer... ! ’

Devant l’ampleur des Ö, le méchant homme prit ses jambes à son cou.
Abandonnant sur place sa bête meurtrie mais encore bien dans le coup.

Les proprios et ressemblants détalent plus vite que les trots d’un borrico
Lorsqu’un héro par son ventre envoie ses mots à l’adresse d’un nigaud.
Ainsi sont-les magiciens des mots, les ventriloques et les troubadours
La souffrance disparaît à leurs yeux lorsque la magie s’opère de partout
Revenir en haut Aller en bas
 
L'ANE ET L INTRUS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Intrus
» Cherchez l'intrus, Shermanophobes s'abstenir
» "L'intrus à l'étrange" de Simon Hureau
» Sheriff de juin : L'intrus à l'étrange
» Jeu de l'intrus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: POESIES-
Sauter vers: