AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NOUVELLE....LE SINGE...1...2...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
breitou

avatar


MessageSujet: NOUVELLE....LE SINGE...1...2...   Jeu 12 Nov - 0:56

Tous les personnages cités dans cette nouvelle sont imaginaires. Ainsi que les faits et ne peuvent constituer un plagiat d’aucune œuvre connue.

Dans les principaux rôles…

Fabien Bellard……………………Le P.D.G. de la SARL…CONFIFRUITS.
Agnès Bellard……………………L’épouse du directeur.
Sylvia Jolie………………………La secrétaire du PDG.
Herbert Tibi…………………… Le directeur.
Monsieur Marouani Jean-Claude…Le directeur de ‘FORMES-GLACES’
L’inspecteur Boulakia.
Gilbert son collègue.
Le singe Ouistiti prêté GRATUITEMENT par le cirque AMAR.



LE SINGE I


18 heures. Dans le siège d’une grande SARL de confiseries…

L’inspecteur Boulakia est accompagné, à la suite d’un appel du directeur d’une grande fabrique de confiseries à Drancy, d’un serrurier pour ouvrir la porte blindée du bureau du PDG.
Ce dernier n’avait pas donné signe de vie depuis 10 heures du matin. Sa femme, inquiète, est présente sur les lieux, la secrétaire est debout attendant l’issue de la manœuvre.

Après plus d’une heure de labeur, la porte cède enfin et là, l’inspecteur aperçoit le PDG, monsieur Fabien Bellard, la tête posée sur son bureau, apparemment inerte, le front ensanglanté.
Il fait reculer tout le monde et risque de glisser sur une flaque d’eau. Il fait très chaud dans le bureau du PDG.

‘…Qu’est ce que cela… ? Dit-il à la secrétaire…Madame Joli
‘…Je n’en sais rien… !’
‘…Vous avez une fuite d’eau ici…. ! Ne rentrez pas Mademoiselle avant que je ne donne l’ordre….. ! Richard prend tous les plans, même la flaque d’eau….Avec le pistolet qui s’y trouve… Et ce bâton aussi…! Ne touchez pas à l’escabeau…Laissez tout en l’état…. ! ’
‘…Mademoiselle…. ! Qui a les clefs de son bureau… ?’
‘…Monsieur l’inspecteur, il ne donne à personne ses clefs… !’ Reprend son directeur principal, Monsieur Herbert.
‘…Vous voulez dire que personne n’est rentré ni sorti d’ici…. ?’
‘…Oui…. !
‘…La porte était fermée de l’intérieur en effet… ! Bon, s’il vous plait, reculez, et laissez mon équipe travailler… ! Retournez à vos places… ! Merci… !’
‘…J’aurai besoin de vous, Mademoiselle… !’
‘…Oui, inspecteur… !’


Dans un salon à part….

‘…Mademoiselle… ! L’avez vous rencontrée ce matin…. ?’
‘…Oui, vers les 9 heures 20, pour lui remettre un colis…. ! Ensuite, M. le directeur est rentré le voir comme tous les matins, pour lui faire le rapport de la veille…. !’
‘..Ensuite….. ?’
‘…Il m’a rappelle pour me dire de ne pas le déranger jusqu’à ce qu’il m’appelle par l’interphone. Il a même décroché son téléphone… !’
‘…Je vois… !’
‘…Sa femme m’a appelle au moins dix fois mais je lui ai répondu que son époux était en réunion… !’
‘…Avez-vous vu quelque chose d’anormal en lui…. ? Ce matin…. ?’
‘…Non….. ! Mais je ne vois pas son singe Ouistiti…. !’
‘…Quel singe…. ?’
‘…M. Fabien ne se sépare jamais de sa mascotte, un singe qu’il a recueillit en Afrique. Il l’a baptise Ouistiti…. ! Je ne l’ai pas vu dans son bureau…. !’
‘…Bon allons voir ça… ! Il était bien à l’intérieur avec lui… !’
‘…Ca fait 15 ans qu’il le trimbale, c’est un singe bien poli et domestiqué… !’

Ils retournent dans le bureau pendant que Gilbert et ses collègues relèvent les indices..
La secrétaire…

‘…OUISTITI…. ! OUISTITI…. !’

Et là, on voit sortir d’un placard mal fermé le singe.

‘…Ca alors… ! Il a du voir quelque chose…. !’ Dit Boulakia..
‘…Essaye de le faire parler Gilbert…. !’

Gilbert regarde médusé son chef….

‘…Le faire parler…. ? Vous vous fichez de moi chef… ?’
‘…Emmènes-le… ! Il est effrayé par la vue de son maître mort… !’

Arrive sur ces entre-faits, Madame Agnès Bellard…

‘…Que se passe t’il ici….. ? Mademoiselle Jolie… ?’
‘…Votre mari, Madame…. !’
‘…Nous l’avons trouvé dans cette position, madame, mort… !’ Répond le Boulak
‘…Oh....! Mon D ieu…. ! Fabien…. ! Fabien… !’

A suivre….



LE SINGE.II


Elle risque de s’évanouir…
On la fait asseoir….L’inspecteur en fait de même, auprès d’elle, et la laisse quelques minutes reprendre ses esprits….

‘…Je ne comprends rien…. ! Qui l’a tué… ?’
‘…Personne apparemment, on dirait qu’il s’est suicidé… ?’
‘…J’ai appelle cent fois sans succès…. ! Mademoiselle Jolie, n’a même pas prit la précaution de m’avertir… !’
‘…Si elle l’a fait mais apparemment vous n’étiez plus chez vous, sans doute en route… !’
‘….Je suis venue à toute vitesse… ! Quelle malchance… !’
‘…J’aimerai vous poser quelques questions, madame Bellard…. ! Avez vu quelque chose d’anormal dans le comportement de votre mari ce matin…,’
‘…Non…. ! Absolument rien d’anormal… ! Il a pris son Ouistiti dans ses bras, et il est sortit comme d’habitude… ! Je suis à bout… !’
‘…Ecoutez voulez-vous que nous continuons demain cet interrogatoire pour comprendre ce qui s’est vraiment passe… ?’
‘…Oui, je préfère, je ne me sens pas bien… !’
‘…Ok, à demain, voulez-vous que mon chauffeur vous raccompagne… ?’
‘…Non…. ! Non… ! Je vais prendre un taxi… ! Mademoiselle Jolie sera à même de me ramener la voiture chez moi…. ! Que vais-je dire à mes enfants, ils ne comprendront pas … !’

Le lendemain matin…Chez Madame Bellard…

‘…Voilà Madame Bellard… ! Je vous apporte quelques précisions, le médecin légiste m’apprend que votre mari a été tué sur le coup, par une balle tirée en plein front, ce qui ne lui a pas laissé le temps de souffrir. La balle a été tirée d’une distance d’environ 4 mètres, et à une hauteur de 80 cm. Mais ce qui étrange, c’est que le revolver à été trouvé dans une flaque d’eau, or une personne qui se suicide n’a pas le temps de jeter son revolver si loin que cela, ce n'est pas possible, qui l’a donc déplacé pour le mettre à cette distance…. ! Le singe… ? Est t’il dépressif votre mari …. ?’
‘…Par moment, il sombre dans un état de lassitude, mais de là à dire qu’il était dépressif…. ! II n’a jamais été suivi pour ce genre de maladie… ! Nous devions partir en vacances d’hiver à St Moritz…. ! Tout était réservé depuis quinze jours…. ! Avec le singe aussi… !’
‘…Ce singe, madame… ! Ouistiti, sa mascotte, parlez-moi d’elle… !’
‘…Un con, ce singe, soumis à ces caprices bien plus que moi, sa femme, Ils étaient comme deux amoureux et souvent il me disait prend exemple sur lui. Il voulait que j’apprenne ses grimaces… !’
‘…Il était bien domestiqué…. !’
‘…Domestiqué… ? Mais il était plus que cela, c’est lui qui lui rangeait ses souliers dans le placard, lui qui lui allumait ses cigares, d’ailleurs, ils fumaient ensemble le HAVANE, un comble, bien plus que cela Ouistiti me narguait devant lui en me montrant du doigt et mon mari qui étouffait de rire. Au bureau, tous nos employés lui serraient la main dés qu’ils entraient chez lui, Mademoiselle Jolie, lui servait son petit déjeuner, il assistait même, le comble, au conseil d’administration sans que personne ne puisse rien dire, c’était le dixième membre de l’assemblée, un jour il est tombé malade et bien mon cher époux a annule la réunion sous prétexte que son singe n’allait pas bien… ! Ils étaient cul et chemise… !’
‘…Lui avait-il appris à se servir d’une arme… ?’
‘…Oui, tous les dimanches matin, il lui apprenait à viser une cible qu’il avait plantée dans le jardin…Seulement Ouistiti était maladroit, alors mon mari le grondait et le traitait d’âne. Dans ces moments là, Ouistiti allait se cacher dans la réserve sous les escaliers ; il comprenait ce mot d’âne… ! Ah...! En fin de compte, il lui apprit à tirer en lui posant un trépied planté sur le gazon comme point d’appui comme ça, le singe pouvait mieux cadrer la cible et l’a touchée à chaque fois. Au grand bonheur de mon mari. Fabien est aussi un grand farceur. Il adore les mises en scène. Il était déroutant. Un vrai gamin qui n’a pas peur de prendre des risques. Tenez, le soir de nos 30 ans de mariage, savez vous comment il m’a offert mon bracelet en diamant… ? Devant les enfants et mes gendres…. ? Il nous a dit…’ Zut, j’ai oublie ton cadeau, chérie…. ! Au bureau… !’ Je n’ai rien dit, bien sur, alors que tout le monde m’avait honorée d’un petit quelque chose, nous sommes arrivés à la coupe de la dinde et là, une fois découpée nous voyons dans le creux de son ventre, dans la farce, un paquet enveloppé ; le singe s’est mit à rire et à taper des mains, mon mari était hilare…J’ouvre le paquet et là je vois mon bracelet briller de mille feux. Une très jolie façon de m’offrir son cadeau dans un anus de dinde farcie, vous vous imaginez… ! Et ce fameux soir….. ? Où je croyais avoir vu un fantôme passer dans ma cuisine, c’était son singe, que je croyais alité près de nous alors que mon mari avait mit à la place un coussin et quand, il m’a dit ‘ …Chérie, il y a du bruit dans la cuisine, je crois… !’ Je me lève pour apercevoir une forme toute blanche s’envoler par la fenêtre…. ! Je ne vous parle même pas de cette sortie en mer, dans le yacht… ! Nous étions à quelques encablures du port, en pleine mer quand soudain, mes enfants et mes gendres, voyons de l’eau se faufiler en surface, l’eau montait lentement mais sûrement. Je dis à mon mari…’ …Fabien, nous avons une avarie, l’eau ne fait que monter dans l’embarcadère… !Nous allons sombrer… !’ Et l’eau qui montait jusqu’à nos chevilles…’Là, je lui demande de mettre le zodiac à la mer, il me répond, qu’il est en réparation, alors je lui demande d’appeler les secours par radio, il me répond que là aussi, la radio est en panne, nous étions tous angoissés à l’idée de rejoindre la terre ferme à la nage et encore, nous avions notre petit-fils…Finalement, sous le regard de son singe qui jubilait par cette situation, il nous apprend une heure plus tard, qu’il avait installé sous la coque un système pour nous faire croire que l’eau allait nous inonder et que nous allions couler.. ! Voilà le genre de mari que j’avais …. ! Monsieur l’inspecteur… !’
‘…Un papi à risques, comme on le dit… !’
‘…Ah...! Pour ça qu’oui…. !’
‘…Bon merci, je vais retourner au bureau pour reconstituer tout cela…Car là aussi, je crois qu’il s’est fait une farce qui a mal tourné… ! Je vous remercie.. !’
‘…Vous pensez que…… ? ’
‘…Je vous aviserai… !’

A suivre…




Revenir en haut Aller en bas
breitou

avatar


MessageSujet: RECIT LE SINGE...3... ET FIN.   Dim 15 Nov - 13:57


LE SINGE...III.


Le Boulak retourne au bureau du PDG…..

Il farfouille dans les papiers et là, il tombe sur une facture d’un marchand de glace…Il lit..
‘…Carotte de glace de 0, 80 cm de haut sur 7 cm de diamètre de tronc, suivant devis, avec une entaille à l’extrémité de 5 cm de large sur 15 cm de hauteur. Livrée sur socle en glace de 25 cm de circonférence pour un prix de 700 frs ttc… !’ Tiens, fort intéressant tout cela… !’

Il appelle la secrétaire …

‘…Mademoiselle Jolie, vous m’avez dit avoir réceptionné un colis… !’
‘…Oui assez long, je n'ai pas osé demander à monsieur Fabien de quoi il s’agissait, j’ai seulement dit qu’il avait un colis… ! Il me répond de payer la facture par chèque… !’
‘…Vous n’avez rien entendu ce matin là…. ?’
‘…La porte de Monsieur Fabien est capitonnée, le bruit des machines le gêne, donc, rien ne transpire de chez lui…. !’
‘…Merci….. !’ Mademoiselle… !’

L’inspecteur se rend à la fabrique de glace…’FORMESGLACE’…Il demande à voir le directeur Monsieur Marouani Jean-Claude…

‘…Bonjour Monsieur Marouani… ! Je suis l’inspecteur Boulakia de la criminelle, voilà, je viens vous voir au sujet de cette facture… !’
‘…Ah, monsieur Fabien Bellard, oui, qui a t’il donc de spécial dans cette facture… ?’
‘…Il vous a commandé une carotte dont voici la forme… ! Vous avez beaucoup de gens qui vous commandent de tels objets en glace….,’
‘…Oui, surtout pour les soirées juives de mariage, c’est la mode de décorer les salles aujourd’hui par toutes sortes de formes ; des bouteilles de vin ou d’alcool en forme de glace, des fontaines d’eau, des bars romains, des chevaux, bref, tout ce que demande les traiteurs. Nous avons des sculpteurs pour ce genre de choses, des professionnels en la matière… !’
Monsieur Bellard nous a remis un dessin et nous l’avons exécuté non sans mal… !’
‘…Ca lui a coûté la vie… ?’
‘…Comment…. ?’
‘…Non rien, je vous remercie de ces précisions, au revoir… !’

Il rentre au bureau avec la conviction absolue que cette carotte a servi au suicidé..

‘…Gilbert, c’est à peine croyable… ! Ce monsieur Fabien est un vrai casse cou, je dirais même un cascadeur, il a porté la farce jusqu’à en mourir.. !’
‘…Comment ça….. ? ‘

‘..Ecoutes, tu te souviens, nous sommes rentrés dans le bureau, et là nous marchons sur une flaque d’eau qui a imbibé toute la moquette, puis il y a un escabeau, ensuite un bâton et un revolver dans l’eau. …Ok…. ? Jusque là…. ?’
‘…Oui…. ?’
‘…Ce qui m’a chiffonné c’est ce revolver dans l’eau sans aucune empreinte, à quatre mètres de distance… !’
‘…Oui, la porte était fermé de l’intérieur… Donc personne n’a pu le mettre …!’
‘…Exact…. ! Après le coup de feu, le singe voit son patron inerte…Il se cache, craintif et apeuré …! Comme s’il avait compris que quelque chose de mal est arrivé… !’
‘…Mais il est maladroit, il n’a pas pu tirer avec précision sur le front de son maître… ?’
‘…Oui, il n’a pas pu, sauf si son maître l’y a aidé… !’
‘…Comment ça aidé…. ?’
‘…Voilà l’explication de l’énigme…. ! Monsieur Fabien commande une carotte de glace.
Il ouvre le colis et place celle là à environ quatre mètres de son bureau. Il sort son pistolet avec une seule balle dans le barillet….Il introduit le revolver là, ici dans la fente, à l’extrémité de la carotte, donc celui ci est bien calé, il pose à côte de la carotte de glace, l’escabeau, il dit à son singe de monter dessus et lui indique la marche à suivre, puisque le singe est habitué à tirer sur une cible. Monsieur Fabien, va s’asseoir et il lui donne l’ordre de tirer, le coup part comme à la roulette russe, manque de chance, il y avait la balle. La chaleur du bureau fait fondre la glace et au bout de 10 heures, nous avons la flaque d’eau… ! Avec le revolver, et le bâton qui servait de colonne vertébrale dans la carotte afin qu’elle tienne l’équilibre… !’
‘…Mais c’est démentiel…. !’
‘…Ce genre de personnes aime se donner de la frayeur, il a payé pour cela… !’
‘…le singe est donc l’assassin… ?’
‘…Non, il est victime comme lui, il a obéit à son maître afin de ne pas se faire traiter de ‘BIM’ d’âne… !’

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
 
NOUVELLE....LE SINGE...1...2...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er Signe de l'Apocalypse (nouvelle courte)
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle chaîne: Max TV
» Nouvelle habillage pour TMC et 16/9
» La nouvelle voiture "Ratatouille" dans Disney's Stars'n'Cars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: RECITS POLICIERS-
Sauter vers: