AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De CASA à RABAT ou d'ailleurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Lun 26 Oct - 15:02

J'inaugure cette nouvelle rubrique pour nos amies " marocottes ".
En attendant les "marocots" qui pousseront la porte du forum
très bientôt j'espère.



Ce n'est pas le
ici
Mais le lieu des merveilles du Maroc...
clin d oeil


Dernière édition par Admin le Ven 27 Nov - 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Lun 26 Oct - 19:23

merci d'avoir pensez à nous les marroccottes moi je vous parlerai de sefrou qui est ma ville natale et qui est la ville des cerises, elle merite bien qu'on l'a connaisse
Revenir en haut Aller en bas
Mamili

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Lun 26 Oct - 19:43

toutecontente Vas y Titrite ouvre ta rubrique et fais nous voyager ............
Revenir en haut Aller en bas
fanfina

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Lun 26 Oct - 20:40



Merci d'avoir pensé aux Marocottes
Titrite parlera de Sefrou ......
Je peux parler de Rabat ......
mais Titrite aussi ..
Il faut juste nous laisser le temps ......


Revenir en haut Aller en bas
breitou

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Lun 26 Oct - 22:57

Ok pour SEFROUT, et compagnie, on attend.
Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Mar 27 Oct - 15:55

Sefrou


Ce magnifique petit village où foisonnaient de verdoyants vergers et où serpentait de nombreuses rivieres.
Un melange de couleurs de bruits et de parfums un veritable joyeux dans son ecrin.
petit eden que l'ecrivain colette lors de sa visite avait ecrit comme tel:

"sefrou , le paradis terrestre à peu pres tel que nous l'imaginons; si nous l'imaginons oriental peuplé et restreint,sefrou est une flaque de terre fertile, juteuse, toute fremissante de sources d'eau,la grenadiere flambe, le cerisier enflé des qu'on le froisse.la rose du bengale maitrise la vigne un vent joueur blanchit les enclos, en montrant l'envers à la fois de toutes les feuilles.un lieu si doux fait l'homme aimable, les garçons sont beaux ,les jeunes juives lisses ,etincelantes d'yeux et de dents et l'eau bondit sous les ponts entre les rochers et les terrasses à blé où le grain pelleté par les enfants, coule comme une greve blonde"

une telle description de ce village laisse à rêver .cette cité millenaire se trouve dans la vallée de l'oued aggaÏ( petit affluent de l'oued sebou) qui permit l'implantation humaine dans cette region.
l'installation des troglodytes berberes se fit grace a la presence de nombreuses grottes qui se trouvaient autour de sefrou .la date exacte de sa creation est inconnue ce que l'on sait c'est qu'elle aurait ete batie en 682apres JC elle etait considerée deuxieme capitale politique apres volubilis(selon l'ecrivain ibn azimaa fassi) sefrou la verdoyante tient son de la tribu berbere les ahel sefro convertis au judaïsme.elle existait trois siecles avant la fondation de marrakech(quia ete edifiée en 1070).

à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Mar 27 Oct - 16:54



SEFROU


Merci pour ta contibution Titrite
Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Mer 28 Oct - 17:03

où de 807à809 idriss II s'installa à sefrou plus precisement à habouna appellation donnée par lui en signe de reconnissance à l'accueil chaleureux que lui avaient reservé les habitant dir.la communauté juive dût constituer des l'origine une part non negligeable de la population.elle aurait ete composé de groupes autochtones judaïses et d'elements des oasis du sud marocain.lorsque la ville de fes fut edifiée idrissII quitta sefrou en 809 et c'est qu'il dit sa fameuse phrase que de nombreux sefriouis aiment repeter jusqu'à nos jours "je me dirige de la ville de sefrou vers le village de fes"
à suivre
Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Mer 28 Oct - 17:05

Revenir en haut Aller en bas
fanfina

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Mer 28 Oct - 20:26

Merci titrite ........ je découvre Sefrou ... car chose bizarre ... bien que née au Maroc je n'y suis jamais allée ...... mais j'ai par contre toujours entendu parler de ses cerises !!!
Je pense qu'il vaut mieux ne pas mélanger Rabat à ton sujet sur Sefrou .....
Je ne sais pas ce qu'en pense l'Administrateur ?
Merci de me répondre ......
.
Revenir en haut Aller en bas
Michelle

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Mer 28 Oct - 23:11

Fanfinette je vais soumettre ta suggestion à l'Administrateur :pouce:

L'idée est bonne mais il faut créer un sujet pour chaque ville

Demandons à Titrite si elle veut une continuité dans sa narration sur Sefrou

On peut aussi laisser la spontanéïté s'exprimer comme bon vous semble.



bien dit :X(:
Revenir en haut Aller en bas
fanfina

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Mer 28 Oct - 23:31

OK Michelle .... attendons le verdict de l'Administrateur et de titrite .....rien ne presse ... restons ....
Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Jeu 29 Oct - 13:34

sefrou etant la plaque tournante du commerce entre le nord et le sud elle se developpa grâce au negoce et permit à la vocation commerçante de juifs et berberes de s'epanouir ce qui attirait plusieurs negociants ,qui convoitaient l'or africain en voulant rester maitre du commerce saharien ce qui faisaient de notre charmante ville un endroit idyllique aux luttes et aux tiraillement des clans rivaux ceci du à sa situation geographique et ce des le debut de sa creation survivant aux differentes conquetes et restant fidele à ses traditions tout en gardant ses specifites.petite perle dans son ecrin ,ses particularités et la diversite de ses habitants faisant d'elle un joyaux unique.

la communautes musulmanes avant le protectorat: l'existance de nombreux zaouias ( medersa) genre de confreries religieuses qui enseignaient le coran et les haddiths et la chariaa.ces zaouia etaient aux nombres de neuf ainsi que trois mausolé.ces nombres prouvent que la vie religieuse musulmane (soufiste) foisonnait en ce temps la pour un petit hammeau.elles defèrent la vie spirituelle et culturelle de la communauté musulmane.le fquih de chaque zaouia jouissait du respect et de la consideration de tous les membres de la collectivité à leur tete les notables.leur role etait d'encadrer la population au niveau de la pratique et des dogmes de la foi islamique afin d'eviter toute deviationnismes ou fausse interpretation et precepte de l'islam.l'importance de la zaouia sur le domaine economique sefriouis est important sur la totalite de ses membres qui etaient soit des marchands soit des artisants .et comme l'islam exerçait une grand influence sur la propriete les zaouias et les habbous favorisaient la liaison entre le commerce et la pieté.

la communauté juive avant le protectorat:elle avait aussi son enseignement religieux qui consistait en la lecture et l'exegèse de la thora ainsi que la formation spirituelle de rabbin.une seule classe commune regroupait differente categories d'age sous la supervision d'un rabbin epaulé par un instituteur . cet enseignement etait reservé particulierement aux fideles et specialement aux grandes familles comme les abitbols ,les mamane cohen, el baz, hout, zakari, haroch .dailleurs plusieurs ecrivain avaient relaté la vie intellectuelle et culturelle juive marocaine plus particulierement celle de sefrou.comme par exp: david ben simon : david obadia ; david cohen, andre chouraqui ,henri koehler.
l'un des plus importants des ecrits sur la vie juive de sefrou est le livre de david obadia ( la communauté juive à sefrou 1977) d'apres david obadia la ville de sefrou contenait 250 familles juives au milieu du 17 siecle (1663) ileut une augmentation jusqu'à 450famille dans les milieux du 19 siecle ( 1845).vers 1895 leurs nombres etaient de 2200 .en 1912 ils etaient 3000 familles ceux qui faisaient d'eux plus de la moitié de la population.cette communauté etait connue pour la vitalité de sa culture de son savoir faire dans tous les domaines ils etaient le pilier de l'economie sefrouie.
Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Jeu 29 Oct - 13:39

Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Jeu 29 Oct - 13:59

sefrou etait connu par,l'une des plus prestigieuse ecole juridique et religieuse de nombreux rabbins et juge en sont sortie , venant de differentes ville du maroc et meme de l'etranger une veritable pepiniere de rabbins.les etudiants rabbiniques avaient une instruction bien approfondi sur les connaissances rabbiques , ils se preparaient à une carriere de: daya ( rabbin juge) de chohet ( sacrificateur), de mohel (rabbin circonseur); sofer ( notaire)..lles rabbins s'occupaient des affaires judiaires et de la gestion des affaire de la communauté ,y compris tous les litiges entre le pouvoir central et local avec ses citoyens.
l'elite rabbinique etait aussi l'elite intellectuelle ,on trouvait parmi eux des poetes , des ministres officiants , exegetes , des ecrivains.....
Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Jeu 29 Oct - 14:02

Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Jeu 29 Oct - 14:06

Revenir en haut Aller en bas
Mamili

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Jeu 29 Oct - 15:53

Hello les rbatiates !!!!!Titrite tu es aussi appétissante que le plat que tu nous présentes!!!!!!


Je pense que comme la rubrique porte un titre qui englobe le Maroc on va se laisser voguer de villes en villes .......bein entendu ceci est une suggestion.
Je vous signale que Soly a ramené de merveilleuses photos de son voyage au Maroc ! ca vaut le détour
Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Jeu 29 Oct - 17:45

sefrou appelait "la petite jerusalem marocaine a ete defiguré par l'expansion de l'habitat sa plaine jadis verdoyante est à present menacée par le beton il ne reste que peu d'espace vert , malheureux et inquietant pour ce changement notre diament est entrain de se ternir
fin










Revenir en haut Aller en bas
fanfina

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Mar 3 Nov - 17:54



RABAT - Casbah des Oudayas







Que connaît de Rabat,
celui qui n’est jamais venu au Maroc ? A la même question posée il y a
encore quelques années, il vous aurait été facilement répondu :
rien ou presque ! Sauf, sans doute, pour quelques initiés et historiens qui
vous auraient dit : Rabat, c’est la Ville de Yacoub El Mansour, le sultan
de la dynastie des ALMOHADES, un des plus prestigieux souverains Marocains, le
seul qui ait étendu son khalifat sur tout le Maghreb. Il avait fait de Rabat sa
capitale et avait de grandes espérances pour elle, et si son règne avait été
plus long, sans doute aurait-il accompli son rêve, faire de Rabat, la capitale
unique du Maghreb.



Après lui, Rabat est
tombé un peu dans l’oubli. Seuls les corsaires ont su lui redonner une âme, mais
son image était plus redoutée qu’aimée et les marins préféraient ne jamais
avoir à fréquenter les ruelles de sa terrible kasbah des Oudayas, car c’est
alors enchaînés qu’ils s’y seraient "promenés".



Les sultans du Maroc
en avaient bien fait une florissante cité impériale, au même titre que
Marrakech, Meknès ou Fès, mais c’était davantage parce qu’ils s’y sentaient
moins en danger quand les autres cités leur semblaient plus frondeuses.



Enfin, ces cinquante
dernières années, Rabat a souffert d’être la ville choisie par Lyautey pour en
faire en 1912, la capitale « administrative » du Maroc. Et c’est
peut-être bien là d’où vient sa mauvaise image : pour beaucoup, Rabat est
restée la Ville du protectorat, occultant ainsi mille ans d’histoire, la plus
prestigieuse du Maroc.



S.M. Mohammed VI, le
souverain du Maroc, qui est né et a grandi à Rabat, a voulu effacer ces années
d’incompréhension. Adossé à son glorieux passé, Rabat veut se tourner
résolument vers l’avenir. Yacoub El Mansour l’avait rêvé, S.M. Mohammed VI va
le réaliser. En lançant en 2006, les travaux d’aménagement du Bouregreg, un des
plus ambitieux projets qu’ait connu le Maroc, le Roi veut résolument faire de
Rabat une capitale moderne.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Mer 4 Nov - 14:36

ALLAH YA FANFINA tu as tres bien decrit rabat avec poesie de surcroît
merci
Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Dim 8 Nov - 19:47

Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Dim 8 Nov - 19:51

Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Dim 8 Nov - 19:54

Revenir en haut Aller en bas
titrite

avatar


MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   Dim 8 Nov - 20:01

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De CASA à RABAT ou d'ailleurs...   

Revenir en haut Aller en bas
 
De CASA à RABAT ou d'ailleurs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE THEATRE DE BREITOU :: LA GOULETTE - TUNIS - MAROC - ISRAEL - SOUVENIRS SOUVENIRS-
Sauter vers: